Champignons de Printemps… 2020


         A quelques jours du début du printemps, nombreux amoureux et fans, nous attendons déjà le moment de sortir pour les champignons…

       Eh bien, les mois d’hiver, en règle générale, se révèlent être ceux de moins d’activité, en ce qui concerne le sens mycologique.

       Il existe plusieurs types de champignons de printemps, très précieux, que nous pouvons trouver en cette saison de l’année.

       Voyons quels sont, à mon avis modeste et mes connaissances modestes, les principaux qui sont généralement recherchés en ce moment:


MORCHELLA

(Nom populaire: Morille) 

murgoles - morchellas - colmenillas - bolets de primavera 2019
MORCHELLA… Morille blonde.

       C’est un champignon très curieux, tant par son apparence, comme on peut le voir clairement, que par son comportement par rapport au fait d’apparaître ou non à un certain moment et à un certain endroit.

       C’est un champignon typique de printemps, car il sera très étrange de pouvoir le trouver à un autre moment de l’année (tout comme il y a des champignons qui peuvent sortir au printemps, plus également en été et/ou en automne/hiver).

       Les morilles ont la particularité de faire leur apparition dans des endroits où le terrain a subi une altération notable… Cela signifie: incendies, ou abattage d’arbres et de billes traînées, par exemple.

       Non seulement dans ces cas, nous les trouverons, également près des rives des rivières, surtout s’il y a des frênes, et aussi les forêts de noisetiers seront un bon endroit.

       Les espaces où s’accumulent les déchets, ou même les routes de montagne, où le passage des cyclistes ou des motocyclistes, ont ouvert et enlevé le sable de ces routes, pourront “cacher” les morilles précieuses et “capricieuses”.

       Précieux, car on sait que des prix considérables sont payés, puisqu’au niveau culinaire ils ont un prestige plus que consolidé…

       Et «capricieux», en raison de cette imprévisibilité à laquelle on fait référence en termes d’endroits où nous pouvons ou ne pouvons pas les trouver.

       On dit souvent que: “La morille est le champignon qu’elle trouve vous…”.

       Je pense que cela résume déjà la particularité de ce champignon très spécial.

REMARQUE IMPORTANTE SUR LA COMESTIBILITÉ DES MORILLES:

       Au sujet de la comestibilité des morilles, il y a la particularité que leur consommation à l’état brut est déconseillée; cela est dû à un certain degré de toxicité, car ils contiennent des hémolysines thermolabiles (TLH) (-plus d’informations-).

       Cette toxicité est l’origine du syndrome dit du cervelet, qui consiste essentiellement en:

     Hypotonie, ataxie ou incoordination des mouvements volontaires.

     • Équilibre altéré ainsi que démarche.

     Faiblesse et fatigue musculaire.

       Il est considéré comme un excellent comestible, il a une saveur délicate et il est très utile de faire des sauces, mais vous devez être prudent lors de sa consommation et suivre ces conseils importants que nous rapportons ci-dessous:


Comment éliminer cette toxicité et sécuriser la consommation de morilles? 

En principe, selon les experts, il faut combiner séchage et cuisson:

S’ils sont frais, ils doivent d’abord être séchés (-voir ce lien pour plus d’informations-), puis réhydratés (en rejetant l’eau). Ensuite, ils doivent être cuits pendant environ 30 minutes à une température comprise entre 70 et 90ºC.

PLUS DE PHOTOGRAPHIES DE MORILLES SUR LE LIEN SUIVANT:

morchellas - mùrgoles - colmenillas - fotos

Morchella… Morilles (SÉLECTION DE PHOTOS N.1)


MARASMIUS OREADES

(Noms populaires: Marasme des Oréades, Faux mousseron, Coriolette…)

bolets de primavera 2019 - carreretes - camasec
MARASMIUS OREADES… Coriolettes.

       Les faux mousserons, ou coriolettes, sont également des champignons très caractéristiques de cette période de l’année: le printemps.

       Nous les trouverons, principalement, parmi l’herbe des prés, formant des chemins ou “coriolettes” et cercles, et en groupes assez nombreux, en règle générale.

       Si nous voyons un assombrissement de la couleur de l’herbe et aussi une croissance au-dessus, ce seront ces signes clairs qui “révéleront” la présence des coriolettes dans ces prairies de montagne.

carreretes - camasecs - cama-secs - marasmius oreades - bolets de primavera 2019 - bolets de primavera
L’herbe plus sombre et plus haute “révèle” la présence des coriolettes dans les prairies de montagne…

       Il existe en Catalogne une coutume répandue pour appeler ce champignon “moixernó” (mousseron), on peut même constater qu’ils le vendent en tant que tel, dans des produits qui se négocient normalement dans les magasins ou les marchés.

       Mais c’est faux, car le “moixernó” authentique (Calocybe gambosa), le mousseron, bien qu’il s’agisse d’un champignon qui partage pratiquement son habitat et la période de l’année, est très différent dans son apparence, étant également comestible excellent.

       (Nous verrons plus loin dans cet article)

       La coriolette, ou faux mousseron, a une caractéristique très spéciale, qui sera très utile pour la différencier d’autres champignons qui peuvent être toxiques et avec lesquels il ne faut pas se tromper:

       Son tronc, qui est très fin, on peut le tourner et lui donner un tour complet sans qu’il se casse.

       Il sera également important de regarder le type de “mamelon” qui apparaît sur le dessus du chapeau.

Une vidéo utile pour distinguer les coriolettes:

      Voir cette vidéo, réalisée par un collègue amant des champignons, qui peut être très utile… (Remarque: la vidéo est en catalan, car c’est la langue dans laquelle son protagoniste parle; mais ce qu’il dit n’est pas pertinent, si quelqu’un ne le comprend pas, car il décrit simplement ce qu’il fait de ses mains, qui consiste à tourner la tige de la coriolette 360º, et à vérifier comment elle ne se casse pas. C’est une caractéristique particulière et très importante de la coriolette, qui nous aidera à la distinguer entre autres champignons qui peuvent être toxiques).



       La coriolette est très apte à être séchée, et à pouvoir la conserver jusqu’au moment de la cuisson, où il ne faudra que la réhydrater.

       Ils sont très bons en omelette, et aussi pour préparer le fricandó bien connu.

       Voir cette recette très intéressante de Cuisses de poulet aux coriolettes:


recettes avec marasmius oreades
Cuisses de poulet aux coriolettes… http://www.lesfoodies.com/ninou66


CALOCYBE GAMBOSA (autrefois Tricholoma georgii)

(Noms populaires: Tricholome de la Saint-Georges, Mousseron…)

calocybe gambosa - moixernó - bolets de primavera
Calocybe gambosa… le mousseron. (Photo: Joan Gaja Llamas)

       C’est le mousseron l’un des champignons les plus typiques du printemps.

       Comme nous l’avons déjà commenté, il partage un habitat avec la coriolette (Marasmius oreades), ce qui ne signifie pas nécessairement que si nous en trouvons un, nous devons trouver l’autre (dans mon cas, par exemple, j’ai trouvé beaucoup de coriolettes, mais pas encore j’ai trouvé un seul mousseron… C’est un champignon que j’ai en attente, et qui jusqu’à présent il m’a résisté, et je n’ai pas pu le trouver).  🙂

       Je vais vous dire ce que je sais de lui:

       Son arôme incomparable et intense est généralement mis en évidence; qui est normalement défini comme une certaine odeur de farine fraîche… et cela peut devenir si intense, que parfois nous le percevrons si nous sommes assez proches, même si nous ne voyons pas les champignons.

       Il se développe en formant des groupes, et ce qu’on appelle “Cercles de sorcières”, car ces groupes dessinent des formes circulaires ou en fer à cheval. Cela est lié à certaines croyances populaires d’origine mythologique qui le relient aux célébrations anciennes: les sorcières supposées effectuaient leurs rituels dans ces lieux.

       Dans la cuisine, l’omelette aux mousserons est très populaire, étant très délicieuse.

       Alors ne manquez pas cette recette de Banon aux mousserons” :


recette avec mousserons
Banon aux mousserons… https://supersec.com


HYGROPHORUS MARZUOLUS


hygrophorus marzuolus - marçot- bolets primavera 2019
Hygrophorus marzuolus(Photo: Bartomeu Sala Pujol)

      Lorsque nous parlons de ce champignon, nous parlons d’un champignon pas trop connu, en règle générale. Il y a beaucoup de fans de champignons, qui ignorent leur existence.

       C’est sans aucun doute un délicieux champignon… Celui qui a eu la chance de le goûter le sait.

       Dans mon expérience personnelle, j’ai pu compter sur les doigts des mains le nombre de marzuolus que j’ai pu trouver jusqu’à présent.  🙂

       Comme son nom l’indique, c’est un champignon du mois de mars… Mais en haute montagne, où il porte ses fruits sans problème, on peut le trouver jusqu’à ce que l’été ait déjà commencé.

       En effet, il apparaît lorsque le dégel survient après les chutes de neige hivernales…

       Dans les zones de basse altitude, nous les trouverons plus correctement au mois de mars… Mais dans ces zones ne sont pas très abondantes, car le marzuolus nécessite dans ces cas un type de sol très spécifique.

       C’est un champignon qui présente une certaine difficulté à le localiser, car la couleur sombre, pratiquement noire, du haut de son chapeau, se marie très bien entre les feuilles et le sol.

       Au contraire, l’avantage est que puisque ses feuilles sont très blanches, si le champignon est mordu par un animal, il nous sera beaucoup plus facile de le visualiser.

Marzuolus mordu par les animaux…

 

Il existe d’autres champignons, tels que les suivants, qui portent également des fruits au printemps, à de nombreuses reprises, bien qu’ils ne soient pas considérés comme faisant partie du groupe le plus approprié de cette saison:

(Pour l’instant, nous nous excusons, car actuellement les pages correspondant à ces champignons ne sont disponibles qu’en catalan et espagnol. Nous espérons que les traductions françaises seront mises à jour sous peu)

Merci beaucoup pour votre compréhension


Ceps - Sureny fosc - Boletus aereus

Ceps - Cep blanc - Cep d`estiu - Boletus aestivalis - Boletus reticulatus

 


NOTE IMPORTANTE:

Ne risquez pas de manger des champignons sans d’abord vérifier à 100% de quelle espèce il s’agit et de sa possible comestibilité.

Cela ne vaut pas la peine de mettre votre santé et, dans le pire des cas, votre vie ou celle des autres en danger.

Il est toujours conseillé de demander l’aide de mycologues experts ou des autorités sanitaires compétentes, lorsqu’il s’agit de déterminer en toute sécurité la comestibilité de tout champignon, et nous ne risquons jamais, jamais, de prendre un champignon de ce que nous avons des doutes


© 2020 FOTOS DE BOLETS (PHOTOS DE CHAMPIGNONS)

Amanita caesarea + varias setas




Deixa un comentari

Aquest lloc utilitza Akismet per reduir els comentaris brossa. Apreneu com es processen les dades dels comentaris.